Seconde peau

Tout est silence
Les 21 grammes de mon sourire
Se sont suspendus
Au creux de l’amitié.

Tout est silence
Ma vie est en voyage
Mon cœur au repos
Compte les jours de tristesse

Tout est silence
Mon nom n’existe plus
Dans mes yeux
Un clignotant à la souffrance.

Tout est silence
Mais toi, tu parles encore.
Je porte nos cauchemars
Dans chaque gouttelette d’encre.

Tout est silence
Il pleut ton nom
A chaque saison de ma vie.

Perdrose Payano Vendredi

Autre texte de l’auteur:

Goutte de peur et un autre poème  

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *